Mérignacais, votez pour vos 3 projets préférés

Pour voter, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte
Accédez à votre compte
Vous n'avez pas de compte ?
Créez votre compte pour voter
Vous avez déjà un compte ?
Le projet

Les cyclistes, qu’ils aient un usage quotidien ou ponctuel de leur vélo, sont parfois confrontés lors de leurs déplacements, à des crevaisons, des pneus sous-gonflés ou des problèmes mécaniques nécessitant l’utilisation de pompe ou d’outillage mécanique de base.

La mise à disposition de stations de réparation/gonflage sur l’espace public permettrait de répondre à ces désagréments. Elles permettraient aussi aux personnes ne disposant d’aucun outillage d’assurer les opérations élémentaires d’entretien de leur vélo.

Le projet en images
Projet proposé par

L’association Léon à vélo
Le Bureau du Conseil de Quartier de Capeyron

Interview
Les réponses d'André pour le Bureau du Conseil de Quartier de Capeyron et de Jean-Louis pour Léon à vélo

Comment avez-vous découvert le dispositif du Budget participatif ? Et connaissiez-vous ce dispositif avant que la Mairie le mette en place ?

A : Le budget participatif découvert par l’information municipale.

J-L : Certains des membres du CA avait déjà entendu parlé de ce type d'initiatives, mais nous étions majoritairement sans savoir que cela existait. Nous avons découvert le projet aux travers des divers moyens de communication de la mairie : mail, publicité dans la ville et la presse, bouche-à-oreilles.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de déposer un projet ?

A : Pour le bien de chacun d’avoir un service au quotidien proche aux Mérignacais.

J-L : Nous sommes une jeune association, et si une nouvelle aide de la mairie peut nous aider à développer notre action sur la promotion de la pratique du vélo, alors nous sommes présents pour déposer un projet, évidemment ! Merci pour cette initiative.

En quoi votre projet va améliorer le quotidien des Mérignacais ?

A : Pour le bien de chacun d’avoir un service au quotidien proche aux Mérignacais.

J-L : Après la sécurité, ce qui freine le citoyen dans la pratique du vélo, c'est de devoir prévoir l'imprévisible. Par exemple, les casseaux de verre sur les pistes cyclables ne sont pas rares, et quand les pneus sont sous-gonflés, une crevaison est vite arrivée. Si on n’a ni chambre à air, ni rustine, ni pompe dans son sac : il faut finir à pied ! Faut-il ensuite avoir tous ces éléments à la maison pour faire la réparation. Grâce aux pompes et aux outils mis en place à des endroits stratégiques de la ville, on pourra faire son entretien courant avant qu'une situation comme celle-ci n'arrive, en allant au marché le samedi, par exemple.

Dans un monde imaginaire et sans contrainte, à quel projet rêvez-vous secrètement pour Mérignac ? (Exemples : un parc d’attraction sur la Place Mondésir, un golf 18 trous sur la plaine de Beutre, une ferme urbaine sur les toits du centre commercial de Mérignac Soleil…)

A : Voir pour une ferme urbaine sur le quartier de Beutre ou Beaudésert.

J-L : Un Mérignac sans voiture : tous à vélo, en roller, en skate, en trottinette... Avec des points de recharge des équipements électriques, et la mise à disposition en prêt de tous ces équipements, pour se déplacer autrement.

Localisation du projet
Lieux à préciser à l'issue du vote
Cadre de vie / espace public / mobilité
Stations de réparation / gonflage de vélos
Quartier
Arlac - Beaudésert - Capeyron - Centre-Ville
Coût prévisionnel
10 000 €
Délai de réalisation prévisionnel
Moins d’1 an
230  votes pour ce projet
Je partage ce projet